Forum de l'association Wa-Futsu : partage et échanges culturels franco-japonais
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les samurai au cinéma : "Chérie, ça va couper..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ruichan



Messages : 2419
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Les samurai au cinéma : "Chérie, ça va couper..."   Lun 8 Aoû 2011 - 22:19

Ici, nous vous proposons de parler des (nombreux films) traitant de samurai. ^_^

Comme je lance le sujet, j'en profite pour vous présenter une petite sélection personnelle, que je compléterai sans doute au fur et à mesure de nouveau visionnage. ^^

Zatoichi de et avec Takeshi Kitano


Synopsis : Au Japon, au XIXe siècle, Zatoichi est un voyageur aveugle gagnant sa vie comme joueur professionnel et masseur. Mais derrière son humble apparence, il est un redoutable combattant, rapide comme l'éclair et dont les coups s'avèrent d'une stupéfiante précision.
Alors qu'il traverse la montagne, il découvre une petite ville entièrement sous la coupe d'un gang. Son chef, Ginzo, se débarasse de tous ceux qui osent se dresser sur son chemin, d'autant plus efficacement qu'il a engagé un redoutable samouraï ronin, Hattori.
Dans un tripot, Zatoichi rencontre deux geishas, aussi dangereuses que belles. Okinu et sa soeur Osei vont de ville en ville à la recherche du meurtrier de leurs parents. Elles possèdent pour seul indice un nom mystérieux : Kuchinawa.
Dès que les hommes de main de Ginzo croisent Zatoichi, l'affrontement est inévitable et sa légendaire canne-épée rentre en action.

Mon avis : Un excellent Kitano au jeu et à la réalisation pour cette version de Zatoichi très prenante. Franchement tout m'a séduit : l'ambiance, l'histoire, les scènes de combat et leurs détails parfois gore, les musiques superbes, le jeu impeccable des acteurs et l'image. Kitano se fait même un plaisir personnel dans la scène finale qui n'est pas sans évoquer ses films plus récents comme Takeshis' ou Gloire au réalisateur!. À découvrir.

Ichi, la femme samurai : Zatoichi au féminin


Synopsis : Une jeune musicienne itinérante aveugle est à la recherche d'un autre aveugle à la technique de sabre affûtée. Sur son chemin, elle rencontre nombre d'homme tentant de profiter de son handicap pour la violer et qui découvrent à leur dépens qu'elle est aussi une fine lame. Mais son chemin croise aussi celui d'un samurai qui n'est pas habité de telles intentions mais qui s'avère incapable de dégainer son sabre. Tous deux arrivent à Bido, petite ville qui vit dans la terreur d'un groupe de bandits mené par un fin sabreur défiguré...

Mon avis : Un bon petit film, avec quelques moments drôles. Les scènes de combat sont le plus souvent rapides et finalement peu nombreuses, contrairement à ce que pourrait laisser entendre le titre français. Mais il est vrai que Ichi est un peu Zatoichi au féminin, jusque dans la trame : la jeune femme se retrouve mêlée à un combat qui n'est pas vraiment le sien mais qui semble en rapport avec sa quête. Si on y regarde de près, ce film mêle des archétypes déjà vu, mais il le fait assez bien pour qu'on se laisse porter sans vraiment y prêter attention. Mais bien sûr on n'est pas vraiment surpris de l'évolution du récit somme toute classique et qui n'est pas non plus sans un petit côté Azumi. En tout cas grâce à Arte, j'ai pu voir ce sympathique film. ^^


Ghost Dog, la voie du samurai : un flm américain pour finir ce post. Pas vraiment sur les samurai mais centré sur un tueur à gages qui suit le bushido.


Un film qui mêle habilement guerre de gangs à l'italienne, monde des nettoyeurs et philosophie nipponne. Le personnage de Ghost Dog est vraiment classe et si le film n'est pas vraiment classique, il y a pleins de petits trucs vraiment bien pensés. Petit plus si vous regardez la VO, les dialogues entre Ghost Dog et "son meilleur ami" le marchand de glace. Ils ne se comprennent pas mais se comprennent : aucun des deux ne sait vraiment ce que dit l'autre à cause de la barrière de la langue mais ils disent la même chose ! Un film à découvrir, mais de préférence avec l'esprit bien réveillé.

Voilà pour ma petite sélection de départ. À vous maintenant ! Wink

_________________
Visit the Okiya :


Secrétaire et Responsable pédagogique de Wa-Futsu, animatrice d'ateliers divers, polyglotte schizophrène, Dieu(aka Kami-sama).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les samurai au cinéma : "Chérie, ça va couper..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les samurai au cinéma : "Chérie, ça va couper..."
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°4
» ciné cure rare du vieil acteur
» Home cinéma de Manson
» Lollywood, le cinéma pakistanais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wa-Futsu :: Autour des ateliers :: Japping :: Eiga-
Sauter vers: