Forum de l'association Wa-Futsu : partage et échanges culturels franco-japonais
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ikebana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ruichan



Messages : 2419
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: L'ikebana   Dim 22 Jan 2012 - 19:54



Qu'est-ce que l'Ikebana ?

L'Ikebana (生け花, littéralement "Fleur vivante") ou Kado (華道"Voie des fleurs") est l'art de l'arrangement floral. C'est bien plus que simplement disposer des fleurs dans un vase. Il s'agit d'un art aux règles précises dans lequel on considère l'arangement comme un être vivant dans lequel la nature et l'humanité se retrouvent. Il est fortement ancré dans la philosophie japonaise qui veut que l'homme développe son rapport à la nature.

Comme pour tout art, l'Ikebana est régi par certaines règles. On le pratique avec des branches, des herbes et des fleurs fraîches. Le coeur de l'Ikebana est la beauté résultant de la combinaison des formes et des couleurs et le sens latent de chaque composition. Il s'agit donc de bien plus que de simple décoration florale.

Au Japon, l'Ikebana est bel et bien considéré comme un art à part entière, et est traité comme la peinture ou la sculpture. Il a une longue histoire et de nombreux écrits fournissent un apport théorique.

Le fort développement de l'Ikebana au Japon s'explique sûrement par l'amour de la nature qu'ont les Japonais. Les beautés de la nature sont certes appréciées de par le monde, mais pour les Japonais cet amour est proche d'un sentiment religieux. Les Japonais ressentent une fort lien entre eux et la nature, et même dans les mégalopoles où modernisme et urbanisme sont impressionants, ils font montre d'un désir remarquable de garder un peu de nature près d'eux. Il est en effet rare de trouver une demeure japonaise ne contenant absolument aucune forme d'arrangement floral.

Au coeur de l'Ikebana se trouve le désir de représenter la nature comme un tout en perpétuel mouvement. L'Ikebana n'est pas là pour apporter un peu de la nature dans un bâtiment mais pour créer un lien entre intérieur et extérieur. Pour représenter la nature dans sa globalité, ceux qui pratiquent l'Ikebana utilisent aussi bien des fleurs que des feuilles ou des branches. Même s'ils choisissent d'utiliser un seul genre de fleur, ils essaient de créer des implications dans l'arrangement de façon à en faire un symbole de la nature.

Hommes et femmes pratiquent l'Ikebana. Jadis, l'Ikebana était considéré comme un excellent passe-temps pour les samurai. De nos jours encore, les plus grands maîtres sont des hommes.

Bien que l'Ikebana soit un art à part entière, il n'en reste pas moins accessible à tous. Si les meilleures créations sont celles des plus grands experts en ce domaine, les amateurs peuvent aisément créer de jolies compositions simples. Quiconque ayant le temps et l'ennvie peut se mettre à l'Ikebana. Cependant, comme pour tout art, il est nécessaire de maîtriser certaines techniques de base avant de s'essayer à la pure création libre.

_________________
Visit the Okiya :


Secrétaire et Responsable pédagogique de Wa-Futsu, animatrice d'ateliers divers, polyglotte schizophrène, Dieu(aka Kami-sama).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruichan



Messages : 2419
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: L'ikebana   Dim 22 Jan 2012 - 19:54


L'aspect spirituel de l'Ikebana

Parmi ceux qui pratiquent l'Ikebana, nombreux sont ceux qui en ressentent l'aspect spirituel. L'Ikebana est un art qui se pratique dans le calme et qui aide à vivre l'instant présent en appréciant des éléments de la nature qui restent autrement insignifiants. L'Ikebana ouvre l'esprit à toutes les formes d'art et d'expression.

Le matériel de base :

Il existe de nombreuses écoles différentes d'Ikebana, cependant il y a certains traits que l'on retrouve dans toutes. Toute partie d'un végétal (branches, feuilles, herbes, mousse, fruit, fleurs, écorce...) peut être utilisée. Les feuilles mortes, les graines et les bourgeons ont autant d'importance que les fleurs épanouies.

Que l'oeuvre se compose d'un seul élément ou d'une grande variété, la sélection de chaque élément requiert un oeil d'artiste. Quelqu'un de très talentueux combinera les éléments pour créer une sorte de beauté qu'on ne trouve dans la nature.

Pour une composition de base il faut :
-Un récipient, choisi en fonction de divers critères comme le style d'oeuvres, le lieu d'exposition... Il peut être de bambou, de verre, de céramique, de bois, de métal...
-Des éléments végétaux : on peut tout utiliser.^^ Cependant chaque élément a une signification propre et devra être choisi en fonction de nombreux critères, comme l'occasion ou la personne pour laquelle on crée la composition.
-Le reste dépend des écoles. Certaines écoles préconisent l'emploi uniquement de produits naturels tandis que d'autres marient éléments végétaux et éléments urbains.

_________________
Visit the Okiya :


Secrétaire et Responsable pédagogique de Wa-Futsu, animatrice d'ateliers divers, polyglotte schizophrène, Dieu(aka Kami-sama).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruichan



Messages : 2419
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: L'ikebana   Dim 22 Jan 2012 - 19:55


Les caractéristiques propres de l'Ikebana

Ce qui différencie l'Ikebana des autres formes d'arrangement floral, c'est son aspect assymétrique et l'utilisation d'espaces vides comme un trait essentiel de la composition. Un sentiment d'harmonie entre les différents composants, le récipient et le cadre est également crucial. L'Ikebana tire ces caractéristiques des arts traditionnels japonais.


Petit glossaire de l'Ikebana



CHABANA : Une composition créée pour orner une salle de cérémonie du thé (CHA = thé). À l'instar de la cérémonie du thé elle-même, cet arrangement doit être simple et modeste.

ECOLE D'IKEBANA : On nomme école une mouvance partageant un même style d'arrangement floral. Une école n'a pas forcément de bâtiment en tant que tel.On dénombre au Japon plus de 3 000 écoles d'Ikebana regroupant plus de 20 millions de pratiquants.

HANA : Fleur(s).

HANAIRE ou SUIBAN : Récipient pour les fleurs (vase, bol...).

HASAMI : Sécateur ou ciseaux utilisés pour couper les végétaux. Contrairement aux sécateurs de jardin, les Hasami n'ont pas de ressort.

HEIKA : Arrangement fait dans un haut vase cylindrique au col étroit.

IEMOTO : Le maître d'une école d'Ikebana.

KENZAN : Un support dans lequel les fleurs sont insérées pour tenir fermement dans la composition. En général un Kanzen a de nombreuses pointes sur lesquelles planter les fleurs.

KOMI : Un support en V découpé dans une grosse branche.

KOMIWARA : Un support fait de brins de paille dans lequel on insert les branches.

MIZUGIWA : La base (ou racine) de toute la composition.

MORIBANA : Arrangement fait dans un récipient petit et peu profont à l'ouverture large.

STYLE NAGEIRE : Un arrangement fait dans un vase haut. Le sens premier de Nageire est "jeté dedans", et il suffit de jeter les fleurs dans le vase. Cependant ce style a été formalisé.

STYLE RIKKA : Le premier style formel d'arrangement floral qui a été développé au début du XVème siècle. La manière d'arranger les fleurs est déterminée par des règles strictes.

STYLE SEIKA ou SHOKA : Une forme traditionnelle d'Ikebana caractérisée par un ensemble de racines formant une structures triangulaire et assymétrique. Ce style est proche du style Rikka mais avec des règles moins nombreuses et moins strictes. Il est apparu au milieu du XVIIIème siècle.

TOKONOMA : Alcôve que l'on trouve dans une pièce japonaise traditionnelle et qui sert à exposer de beaux objets, dont les compositions d'Ikebana.

_________________
Visit the Okiya :


Secrétaire et Responsable pédagogique de Wa-Futsu, animatrice d'ateliers divers, polyglotte schizophrène, Dieu(aka Kami-sama).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruichan



Messages : 2419
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: L'ikebana   Dim 22 Jan 2012 - 19:55


Origine et Histoire de l'Ikebana

L'Ikebana est l'un des arts les plus anciens du Japon. Pratiqué depuis plus de 600 ans, il s'est développé autour du rieul bouddhiste qui veut qu'on offre des fleurs aux esprits des morts. Au milieu du XVème siècle, avec l'émergence des premières écoles classiques, l'Ikebana est devenu un art à part entière, indépendant de la religion, tout en gardant de forts aspects symboliques et philosophiques. Les premiers maîtres et disciples furent des membres de la noblesse et du clergé. Cependant, avec le temps, de nombreuses écoles apparurent, les styles évoluèrent et l'Ikebana finit par être pratiqué à tout niveau de la société japonaise.

Les origines de l'Ikebana remontent aux VIème siècle et à l'introduction du Bouddhisme au Japon. Une partie du culte voulait qu'on place des fleurs sur un autel en offrande au Bouddha. En Inde, les fleurs étaient placées sans recherche, et parfois on lançait seulement quelques pétales. Toutefois, au Xème siècle au Japon, les fidèles présentaient leurs offrandes dans des récipients et le prêtre était responsable de la tenue de l'autel.

La plus ancienne école d'Ikebana est apparue à Kyôto, où un prêtre est devenu un tel expert en arrangement floral que d'autres prêtres lui ont demandé de leur enseigner son art. Comme il vivait près d'un lac (en japonais Ikenobo), le nom d'Ikenobo fut attaché aux prêtres qui pratiquaient l'arrangement floral.


L'Ikebana évolua tant qu'à la fin du XVème siècle les compositions florales étaient assez banales pour être appréciées par le petit peuple. C'est aussi à cette époque que l'art de l'arrangement floral japonais a commencé à se fixer, avec les premiers écrits, dont le plus ancien, Sendenshô qui est en fait un recueil de tous les écrits sur l'Ikebana entre 1443 et 1536.

Ave le temps, l'Ikebana est devenu un aspect majeur de la tradition japonaise, en apparaissant dans les festivals et avec des expositions dédiées. Des règles furent établies quant à la disposition des éléments dans une composition. L'école Ikenobo, désormais bien établie, prescrivit les principes du style Rikka, qui devint très vite en vogue pour décorer les nombreux châteaux construits au cours de la période Momoyama (1560-1600), époque où est également apparue la cérémonie du thé. Le sens religieux de l'Ikebana s'était alors fortement estompé et l'Ikebana était perçu comme un art décoratif. Il n'a cessé d'évoluer depuis.

À noter que jusqu'à la fin du XIXème siècle, l'Ikebana était un art réservé aux hommes.


_________________
Visit the Okiya :


Secrétaire et Responsable pédagogique de Wa-Futsu, animatrice d'ateliers divers, polyglotte schizophrène, Dieu(aka Kami-sama).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruichan



Messages : 2419
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: L'ikebana   Dim 22 Jan 2012 - 19:56

Et pour finir, quelques écoles d'Ikebana :


* Ikenobo
* Sogetsu
* Ohara
* Sangetsu
* Gangetsusuiryu
* Ichiyo
* Nihon Koryu
* Koryu Shoto-kai
* Koryu Toyo-kai
* Ryusei Ha
* Saga Goryu
* Senkei
* Shofu
* Misho
* Kozan
* Wafu
* Yushoryu
* Koenshu...


Et bien sûr plus d'images pour le plaisir des yeux ^^



_________________
Visit the Okiya :


Secrétaire et Responsable pédagogique de Wa-Futsu, animatrice d'ateliers divers, polyglotte schizophrène, Dieu(aka Kami-sama).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vé-èf



Messages : 798
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 29
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: L'ikebana   Mer 25 Jan 2012 - 19:28

Tout simplement magnifique.

Je serais curieux de m'initier à cet art, vivre l'instant présent est parfois difficile à faire...

_________________
Photo-shooter fou / Dérangé du critérium
Neko_Master
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marco Polo



Messages : 1929
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 36

MessageSujet: Re: L'ikebana   Mer 25 Jan 2012 - 21:03

Peut-être qu'un de ces 4, quelqu'un proposera des cours d'ikebana à l'assoc' Very Happy : mode optimiste :
C'est bien joli en tout cas.

_________________
Président de Wa-Futsu
Fait des jeux de mots pourris (mais qui me font marrer donc ça passe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ikebana   Aujourd'hui à 0:19

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ikebana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit mot sur l'ikebana
» Ikebana (Art floral japonais)
» les grandes écoles de l'ikebana
» Ikebana
» Ikebana 生け花

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wa-Futsu :: Autour des ateliers :: Culture-
Sauter vers: