Forum de l'association Wa-Futsu : partage et échanges culturels franco-japonais
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Critique] Aniki, mon frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ruichan



Messages : 2419
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: [Critique] Aniki, mon frère   Dim 26 Fév 2012 - 23:55



Titre original : Brother
Titre français : Aniki, mon frère
Réalisateur : Takeshi Kitano
Avec : Beat Takeshi, Omar Epps, Claude Maki, Masaya Katô, Ren Ôsugi, Ryo Ishibashi, Royale Watkins, Lombardo Boyar, Susumu Terajima...
Date de production : 2000
Date de sortie en France: 13 décembre 2000
Genre : Drame
Durée : 114 mn
Origine : Japon
En DVD ? oui

Synopsis : Pour ne pas se soumettre au clan qui a tué son boss, Yamamoto (Takeshi "Beat" Kitano), un yakuza de Tokyo, retrouve son jeune demi-frère, Ken (Claude Maki), à Los Angeles. Celui-ci a arrêté ses études pour devenir dealer. Il présente Aniki, "son grand frère", à sa bande.
Débarqué aux Etats-Unis sans parler un mot d'anglais et confronté à une culture qui lui est totalement étrangère, Yamamoto reconnaît Denny (Omar Epps), un gangster afro-américain qu'il a balafré dans la rue. Malgré une certaine méfiance au départ, une amitié inattendue s'instaure entre les deux hommes, Denny étant le seul à comprendre réellement le code d'honneur des yakuzas.
Rapidement, Yamamoto retrouve la vie criminelle qu'il menait au Japon. Il prend la tête du gang, supprime le fournisseur de Ken et donne une leçon à un gang chicano qui voulait quitter son territoire. Le business est florissant, le gang en pleine expansion, le yakusa et ses hommes finissent même par s'allier avec leur rival japonais pour s'agrandir. Mais après son refus de traiter avec la mafia, Yamamoto va engager une nouvelle guerre qui s'annonce sans pitié...

Mon avis : Un très bon film de gangsters qui mêle habilement les différents réseaux de crime organisés qu'on peut trouver à Los Angeles. Bon par contre il vaut mieux le voir en VO car pour la VF (à part l'espagnol pour une raison mystérieuse) toutes les langues sont traduites et doublées sans la moindre distinction (et pas de sous-titres pour les choses écrites en anglais ou japonais...), donc on perd une des dimensions du films, même si le doublage reste honnête. Et puis c'est un film de gangster mais à la Kitano : violence dans l'image mais pas à outrance, situations ironiques qui font sourire et moments plus contemplatifs qui viennent changer le rythme. Un bon film, qui se regarde bien.

Screenshots :



Bande annonce :




_________________
Visit the Okiya :


Secrétaire et Responsable pédagogique de Wa-Futsu, animatrice d'ateliers divers, polyglotte schizophrène, Dieu(aka Kami-sama).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Critique] Aniki, mon frère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Critique] Aniki, mon frère
» [Tabachnik, Maud] S. Goodman & S. Khan - Tome 6: Mauvais frère
» Holden, mon frère de Fanny Chiarello
» [DisneyToon Studios] Frère des Ours 2 (13 septembre 2006)
» L'univers de Frère des Ours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wa-Futsu :: Autour des ateliers :: Japping :: Eiga-
Sauter vers: