Forum de l'association Wa-Futsu : partage et échanges culturels franco-japonais
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Poésie/Jeunesse] Haïku, mon nounours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ruichan



Messages : 2419
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: [Poésie/Jeunesse] Haïku, mon nounours   Sam 24 Mar 2012 - 23:02

Découvrez Haïku, mon nounours, un livre bilingue (français et japonais) où la poésie rencontre le monde merveilleux des contes et des livres jeunesses, paru aux éditions L'Iroli.


Textes de Gilles Brulet et illustrations de Chiaki Miyamoto. BILINGUE français-japonais

Un poète français et une illustratrice japonaise mettent en scène des épisodes de la vie d'un nounours.
Dans l’esprit du haïku, ce livre bilingue français japonais évoque l’univers drôle et émouvant de l’enfance.

l'ombre
de mon nounours
est aussi un nounours

Notons que le titre français ne peut tout à fait rendre justice au titre japonais Haikuma qui est un jeu de mots intégrant à la fois l'haïku et le nounours (en japonais, ours se dit "kuma").

Extrait


Mon avis

Un livre où le haïku ne reste pas dans un carcan étriqué et s'ouvre à l'univers de l'enfance, voilà une tentative originale. Que celui-ci soit en plus présenté en bilingue avec l'adaptation en kana des haïku de Gilles Brulet rend cette œuvre encore plus originale et unique. De ce fait, Haïku, mon nounours touche un très large public : les enfants de langue française et/ou japonaise, pour leur faire la lecture ou les faire lire selon leur âge, mais aussi les plus grands enfants épris d'univers merveilleux, de haïku hors-norme ou japonisants. En effet, bien des aspects du livre lui permettent de plaire à des personnes très variées. Pour ceux qui débutent en japonais, la lecture des kana est un excellent exercice, et la présentation bilingue permet un enrichissement du vocabulaire (on apprend trop peu les mots de l'enfance dans les cours pour adultes !) ainsi qu'une approche plus souple de la langue via la forme poétique, qui malmène avec douceur la syntaxe de base. Les étudiants plus avancés pourront aussi apprécier la poésie dans la langue de Jipang. Et ceux qui ne s'intéressent guère à la langue japonaise pourront toujours apprécier les textes français et les illustrations de Chiaki Miyamoto qui nous transportent dans un monde où le nounours est notre meilleur ami. Qui ne se retrouvera pas là-dedans ?


_________________
Visit the Okiya :


Secrétaire et Responsable pédagogique de Wa-Futsu, animatrice d'ateliers divers, polyglotte schizophrène, Dieu(aka Kami-sama).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Poésie/Jeunesse] Haïku, mon nounours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poésie/Jeunesse] Haïku, mon nounours
» Votez pour vos romans de littérature jeunesse préférés!
» Bayard Jeunesse
» La musique qui a marquer votre jeunesse
» [Collection] Les romans de la jeunesse Editions Boivin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wa-Futsu :: Autour des ateliers :: Lecture :: Autres-
Sauter vers: